Apprendre à compter: Exercice de milice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Apprendre à compter: Exercice de milice

Message par Walter Chesterfield le Lun 24 Nov - 16:39

Les conseils de formation de l'intendant Chesterfield:

Apprendre à compter est très important pour un milicien. Savoir combien de coups de gourdin vous avez mis, combien de pièces il faut pour payer la taxe, et combien de choppes de bières vous avez déjà bues. La vérité, c’est qu’apprendre à compter est bien plus facile pour un milicien qu’apprendre à lire (et surtout bien plus utile). Vous pouvez encore faciliter/accélérer cet apprentissage si vous suivez quelques conseils basiques.

Apprenez à vos miliciens à se servir de leur environnement !

C’est LE conseil le plus important pour vos miliciens mais pas seulement. Alors, qu’est-ce que j’entends par se servir de son environnement ? C’est une habitude que j’ai personnellement dans différents domaines et que j’essaie d’inculquer à mes comptables avec un apprentissage lié à leur âge.

J’essaie de leur apprendre qu’ils doivent toujours être conscients de l’environnement qui les entoure. Je parle autant des objets que des êtres animés, humains ou non. C’est très important parce que cela va leur apprendre à faire attention aux détails et à aller plus loin dans leur réflexion que la majorité des paysans.

En ce qui concerne l’apprentissage des chiffres et pourquoi pas des nombres, c’est la même chose. Apprenez à vos miliciens à se servir de tout ce qui compose leur environnement :

  •    Les escaliers sont de fantastiques moyens pour apprendre à compter
  •    Le nombre de frites dans leurs assiettes aussi
  •    Le nombre de choppes de bières, ça marche aussi, mais uniquement jusqu'à 5
  •    Les roues d’une charrette
  •    Le nombre de lieues entre deux villages
  •    Le nombre de pièces qui compose leur solde


Bref, tous les prétextes sont bons pour commencer à quantifier et à compter. Plus vous ferez cela, plus votre milicien le fera naturellement. Ce qui bien sûr développera ses capacités à compter mais aussi et surtout à être conscient de son environnement. Et un milicien attentif en vaut bien deux !

Pourquoi s’arrêter à 10 ?

C’est quelque chose que j’observe chez beaucoup, la limite inconsciente d’un milicien c’est 10. Dès qu’il/elle arrive à 10, il bloque par manque de doigts (notez que parfois c'est 9 ou 8, s'il lui manque déjà des membres). Alors que, soyons créatifs, il reste les orteils ! Un milicien en bon état doit être capable d'arriver jusqu'à 20.



Pour finir n’oubliez pas le début… le vrai début

La véritable difficulté, si vous êtes un puriste, c'est de leur faire comprendre que le premier chiffre ce n’est pas un, c’est zéro. Le problème avec cette petite astuce environnementale d’apprentissage des chiffres, c’est qu’il est difficile de mettre le 0… allez savoir pourquoi.

Mon conseil c’est de le montrer avec vos doigts. Rajoutez-y un petit geste marrant, comme joindre le pouce et l’index autour de votre œil et soyez certains que votre milicien dira toujours « ZERO » très fort avant de commencer à compter quoi que ce soit !


Et vous ? Vous avez des astuces pour apprendre à compter à vos miliciens à partager avec nous ?

Walter Chesterfield
Admin

Messages : 233
Date d'inscription : 24/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://bainsanglant.forumgratuit.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Apprendre à compter: Exercice de milice

Message par Romuald Dubousin le Lun 24 Nov - 17:05

Damnation, ils avaient été trahis ! Une des méthode de formation les plus avancée de la milice semblait avoir été dérobée et révélée sur la place publique ...

Il allait falloir mener enquête, trouver un bouc émissaire coupable et naturellement continuer d'innover pour maintenir une avance sur la grande criminalité ...

Mais comment faire pour maintenir le niveau d'excellence de la milice cendre-azur ?

Il est vrai que les recherches pour compter jusque 21 facilement s'étaient enlisées depuis belle lurette, à cause de la multiplication des plaintes pour outrage aux bonnes mœurs que cela engendrait.

Par bonheur, la milice pouvait compter sur bien d'autres savoir-faire uniques et sur des innovations majeures.

Des gourdins à poignée souple avaient été mis en service, pour éviter les douloureuses cloques aux mains et foulures de poignets dus à un usage trop intensif.

Un modèle d'hallebarde avec repose-tête était toujours en cours de test, pour rendre moins inconfortables les longues nuits en poste et on cherchait toujours à bricoler une ancienne charrette à boeuf pour imiter le très fameux "panier à salade" Harapanais, instrument idéal et très pratique pour toute arrestation de masse et déportation de population réticente.

Une technique d'interrogatoire à la pointe de la modernité avait aussi fait son apparition : celle du méchant milicien et du encore plus méchant milicien. Résultats garantis, les suspects finissaient toujours par tout avouer au méchant, préférant s'en sortir avec 5 phalanges brisées plutôt qu'une main coupée.

Bref, la milice incarnait l'esprit Midgardien : Entreprenant, sans cesse en évolution et humaniste avant tout. Car un milicien bien dans son travail est un milicien heureux.
avatar
Romuald Dubousin

Messages : 94
Date d'inscription : 09/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum